**** Salut, Princesse(s)... Ou "Seul(e)s Contre toutes et tous. *****




"Dans La Tête Du Bar-Tabac de La Rue Des Martyrs..


Le Patron a Un Flingue Pour l'ingénu Qu"En Voudrait à La Tirelire... Dans La Tête Du Bar-Tabac de La Rue Des Martyrs... 

Certains Soirs Tout-à-Coups, on S'Arrête de Rire...."

Comme Moi à cette Heure-Ci...
Bref, Pour Le Meilleur Et Le Pire...
Je Vais de ce blog, En Finir...
Tant pis.
C'Est Trop Tard.

Qu'J'Imagine Que vous Ne Vous
Démarquez Pas Tant des z'ôtres-là...
Finalement...
Sinon, je Le Saurais...

Alors Liv Tyler Ou Pas X,
Loni Ou Joe... Qui M'Ont Conduit Là Où Je Suis,
Soit Seul. et Solitaire.
'Perdez Rien Va. Je N'Ai Plu' d'Amour.
J'Ai Trop Donné Avant...
Pour des p'tites connes...
Que La Prochaine N'Aura PAS INTERÊTS
À Me Prendre Pour le con du quartier...
Parce Que Sinon
...

Quoi Qu'Il En Soit...
Je Fais Comme Mon Coeur,
Je M'Endurcis. Et Fais Comme Les Saumons...
Je Remonte Ma Rivière...
À Contre-Courants...
Pour Retrouver Mes Origines,
Et Ce, Je Le Ferai dans Le DENI.
DIEU OU PAS DIEU.
Pas Pressé de Le Revoir...

S'Il Veut Revenir, Il Reviendra.
Et N'a Pas Besoin de moi.
Il Est Assez Grand Pour Ca.
Juste,
"Fallait Pas".

Alors, Après Dix Ans de Blogger,
Ce Que J'Imagine de vous,
N'Est Pas Très Joli-Joli....
Qu'il Serait Temps Pour Moi de Me Résigner...
AUSSI.

Et Ne Plu' Créer Que ce Que JE Veux.
Soit... Prendre Mon Temps...
Il y Aura TOUJOURS Des guerres Dégueulasses...
"T'y Changeras RIEN."
Y'Aura Toujours des connes et des cons
"C'Est Comme ça."

Que Vous Consternant, Je Crains que Noël
Auquel AUCUN(E) De vous Ne Croit Plu',
Ne Se Passe Sans Nous.
À Nouveau... Eh Oui...
M'EN BRANLE De Vos Statentoks...
tout comme de leurs clics sur mes +1.

NON. JE PREFÈRE LA VIE,
LA VRAIE.

Auprès De Nombres D'Entre Celles Et Ceux Qui Supportent,
Encaissent, Se Taisent, Ont Un Sourire à Mes "Bon Jour, Bon Courage",
Qui Entrent Dans Ma Mémoire Collective.
Elles et Eux.
Quels Que Soient Leurs Âges, Leurs Origines, Leur Couleur...
Enfants, Adultes, Papys, Mammys, Promeneuse(eur)s...

Que Je Finis Par Croire
Que vous vous Foutez "bien De Ma Gueule...
toutes et tous...


Mais celle-là, vous devez la connaître Aussi...
"Rira Bien...".
Oui, J'Ai Toujours Préféré Être Le Dernier.
aux p'tit(e)s premier(e)s...

Bref. Et Pour Finir.
Je vous Laisse Tomber.
Autant Rester Le Plus Longtemps Ici,
CHEZ NOUS DEUX,
En Notre Petit Chez Nous,
Qui N'Est Pas Pour Me Déplaire...
Ce, Pour Une Raison Personnelle.
Qui Ne vous regarde Pas.

L'Enfer Est Sur Terre.
Pas Ailleurs.
En Tous Cas...
J'Imagine DIFFICILEMENT...
PIRE.

Alors Merci Aux P'Tits Bonheurs de Ce Matin,
Ce Monsieur Observant La grande machine
L'Excavatrice...
Qui Creusait Au Millimètre Près...
La Petite mammy, Les Enfants, Leurs Mamans...

OUI.
De Toutes Couleurs Réunies...
pas comme ce nazillon
qui vint pour M'Assassiner.
En Mon Dernier Cauchemar.

Mais trou de balle...
Ma Mort.
Je M'En Fouts.
Je Sais. Ce qu'Il y a...
APRÈS.

Et J'Attends
Impatiemment
...

Ce Moment.

Jean-Christophe HEILMANN.

Post-Scriptum 
 Allez... Bon Courage à Celles Et Ceux
Qui Le Méritent
les "z'ôtres, Faites comme m'a,
démerdez-vous.

Articles les plus consultés

Articles les plus consultés