**** Pour Vous, Lonita Et Joe... ****



On Croyait que Le Temps Effacerait La Peine...
Rien N'y Fait...
Les Larmes Sont Toujours Là Ruisselantes...
Va y Avoir de L'Orage Ce Soir...
Vivement Que La Foudre Me Tombe Dessus...
Que Je Ne Souffre Plu'.
Allez, Je Vais Aller acheter de la Peinture Pour Textiles
Et Peindrai Une Mouette Muette Moite Aux Petits Petons Poites... 
Plutôt Que des conneries...

Commentaires

Articles les plus consultés

Articles les plus consultés