Grand Ménage d'Automne...



Ça y Est... Les Arbres Jaunissent Et Brunissent... L'Automne Est La... Je Ne Me Souviens Plus de Mes Rêves... Mon Anima Me Bouderait-Elle? Je Ne Le Sais... Ce Que Je Sais, C'Est Que Je Ne Lui Parle Pas Assez, Tout Comme a Mes Alliés de L'Inconscient... Je Leur Ai Parlé Plus Que Cela Et Durant de Longs Mois.... M'Interrogeant... Pensant Que Mon Inconscient Avait Débordé Sur Ma Conscience... Mais Ayant Parfois d'Agréables Ressentis, Je Pensai Ensuite a Mon Anima... Et Oubliant Peu a Peu Loni, Mon Amour de New York... Et a Vrai Dire... Mon Plus Grand Amour... Depuis.... Je Croupis En Silence... "You Want To Know Me?" M'a-t-Elle Demandé, Avant de S'Enfuir Dans La Bouche de Métro de New York... New York Ou Ma Cité d'Adoption... Souvent Je L'Aime... Parfois Je La Hais... Comme Ce Soir-La Où Je Suis Rentré a Brooklyn a Pieds... Pleurant... Que Mes Larmes Se Mêlaient a La Pluie Battante... Et Que Les Éclairs S'Abattaient Sur Les Grattes-Ciels Au Loin... Je M’Arrêtai Pour La Pleurer, Et Maudir New York... Que Je Haïssais Alors...

Allez... A Quoi Bon Ressasser Tout Cela?! Au Jour d'Aujourd'hui... Tout Le Mal Que Je Souhaite a Loni, a Joséphine Et a Leurs Familles... Est d'Etre Heureux... Je Vais Aller M'Habiller Et Faire Mon Grand Ménage d'Automne... Puis Apprendrai-Je La 3D, Avec Mon Livre a Mes Côtés... Pour a Nouveau Faire Quelque Chose de Ma Précieuse Vie... Je Ne Pense Pas Sortir Ce Jour-Ci... Peut-Etre Vous Décrirai-Je Le Grand Chalet des Songes Ce Soir?! Je Ne Le Sais... Tout Ce Que Je Sais, C'Est... Pourquoi Vous Écrirai-Je? A Quoi Bon Aussi? Vous Etes Toujours Les Memes a Vous Refuser de Me Parler... Pourquoi Vous Écrirai-Je? Manu Chao Passe Par La.... "Qu'Est-Ce Que Tu Veux de Moi?", Chante-t-Il... Moi Aussi, Je Me Pose La Question...

Allez, Je Vais Faire Mon Ménage, Passer L'Aspi', la Vaisselle, Manger Un Peu... Vivre, Tout Simplement... Mon Corbeau Est La, Veillant Sur Moi, Haut Perché Dans Son Bouleau, Son Arbre... Notre Arbre... Ma Forêt... Mon Paysage Merveilleux... Tant Pis Pour Les Autres... Eux S'En Contrefichent de Moi... C'Est Ainsi Par Ici... Chacun Pour Soi, a L'Exception de Certaines Et Certains Qui Doivent Me Prendre Pour Un Illuminé... Oui. Je Le Suis... Dans Le Bon Sens du Terme.

Commentaires

Articles les plus consultés

Articles les plus consultés