God Be With You...

"Arbre École Saint-Goery Découpé,,.. Enfants Samedi Maman Beau Jeune Homme, Cox Monter Musique Hôpital Dieu Prière", Sont Les Mots de Mon Rêve de Quatre Heures Trente... Trop Endormi Pour Tout Écrire...


C'Était Il y a Très Longtemps... Il y a Trente Ans... Voire Plus... C'Était Un Vieux Monsieur Bossu... Parfois Il Nous Tapait Sur Les Doigts Lorsque Nous N'Étions Pas Assez Sages Avec Sa Règle de Bois... Il Était Petit Mais Strict... Dans Une École Privée de Garçons... Et Oui... J'Ai Grandi Depuis Toujours Loin des Petites Filles Et des Premiers Amours... J'y Avais Un Seul Ami... Grégory... Je Ne Me Souviens Plus S'Il Était Dans Ma Classe... Le CE1, Je Crois... Et Puis... Un Beau Jour de Printemps... Monsieur Georges En Début de Cours Est Venu Me Voir, Tapotant de Son Doigt Sur Ma Table... Je Craignais Alors Qu'Il Ne Me Dispute... Mais Il Me Dit Ces Mots... "Mais... Monsieur Heilmann... Vous Savez Ce Que Cela Signifie En Allemand?", Me Demanda-T-Il... Je Lui Répondis Alors Que Je L'Ignorais... Il Me Dit Ces Mots... "Cela Signifie... L'Homme Qui Sauve."... Je Restai Alors Sans Voix, Et Le Remerciai... Mon Deuxième Signe de La Vie... Deuxième Reconnaissance de La Vie... La Toute Première Étant Plus Tôt... Lorsque Thierry, Le Fils de Ma Taty, Ma Gardienne des Cours Primaires, M'Avait Créé Un Beau Jour Un Gros Camion de Legos...

La Majeure Partie du Temps des Récréations, Je Restais Seul Au Fond de La Cour, Loin des Autres Élèves... Paraît-Il Que Mon Frère a Aussi Grandi En Cette École... Je Ne Me Souviens Pas L'y Avoir Vu Et N'Ai Aucun Souvenir de Lui... Tristement... Contemplant Les Oiseaux Qui Déja Étaient Miens, Dans Le Grand Marronnier Au Centre de La Grande Cour Où Les Enfants Jouaient Et Criaient Et S'Amusaient Tous Ensemble... Je Restais Alors Seul... Arrivant Toujours Le Dernier Dans Le rang, Me Prenant Souvent des Coups de Pieds au Cul Par Le Curé Méchant Qui Dirigeait d'Une Main de Fer L'École Saint-Goery...

Cette Nuit, En Mon Rêve de Quatre Heures Trente... Je Me Suis Retrouvé Devant Cette École... Ma Petite Maman M'y Avait Déposé... Je La Revois Partir Aux Cotés d'Un Beau Jeune Homme Assis Sur Le Siege Passager, Dans Sa Polo... Il y Avait Une Coccinelle de Garée Devant L'École, Et Des Enfants, ou Des Jeunes Gens... Je Ne Me Souviens Plus Bien... Nous Sommes Entrés Dans La Grande Cour de L'École de Mon Enfance... L'Arbre Était a Alors a Terre... Mort... Tronçonné En Maints Morceaux... Les Branches, Le Gros Tronc... A Terre... Je L'Ai Touché... Il Semblait Mou... Pas Un Oiseau N'Était La... Ensuite Nous Sommes Repartis... Maman N'Était Plus La... Nous Sommes Montés Dans La Coccinelle En Musique, Et Sommes Partis Au Chevet de Quelqu'Un Que Je Ne Connaissais Pas... Nous Avons Déroulé Un Parchemin Sur Lequel Il Était Écrit... Des Prières... Des Mots En Hommage a Dieu... De Très Belles Prières... Malheureusement, Ayant pris Mon Somnifère, Je Ne M'En Souviens Pas...

Je Dois Aller Voir Mon Psychologue Et Son Assistante Cette Après-Midi... Je Tacherai de Ne Pas Oublier Cette Fois... Et Si L'Anima a Une Part D'Autonomie, Pourquoi L'Inconscient Ainsi Que L'Ombre N'En N'Auraient Pas Également? Pourquoi Ne Savons-Nous Pas a L'Avance Ce Dont Nous Allons Rêver ? Pourquoi Ne Nous Souvenons-Nous Pas de Tous Nos Rêves S'Ils Ne Sont Pas Autonomes Et Indépendants... Ce Qui, Selon Lui, Fait de Moi Une Personne Schizophrène... Je N'y Crois Toujours Pas... 

Aussi, N'Ayant Que Peu de Souvenirs de Mon Enfance, Je Suis Heureux D'Avoir Revu Mon École... Sans Mon Arbre, Malheureusement... Ni Mes Oiseaux... De Mon Enfance, Je N'Ai Guère de Souvenirs De Ma Famille, de Mes Parents... Paraît-Il Que Mon Papa Nous Ramenait Toujours Un Petit Cadeau de Ses Longs Voyages Sur Les Routes de France... De Maman, Je N'Ai Que de Vagues Souvenirs Que Lorsqu'Elle Venait Nous Rechercher Chez Ma Taty, L'Attendant Avec Ma Petite Soeur Dans La Cage d'Escalier, Tout En Haut du HLM... Aussi Suis-Je Trés Reconnaissant Envers Mon Anima Qui Me Délivre Ces Rêves, Mais Aussi Mon Inconscient Et Mon Ange-Gardien de L'Ombre...

Commentaires

  1. Merci a Mes Ami(e)s Tcheques, Pour Leur Soutien Dont... J'Imagine Blanka Pospisilova... Merci Infiniment... J'Arrive Comme Dirait Jacques Brel... Mais j'Ai Encore Du Chemin Avant de Lui Arriver... a La Cheville... Bisous a Toutes Et Tous...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci De Vos P'Tits Mots... Couvrez-Vous, De Partout !!!

Articles les plus consultés

Articles les plus consultés