Antichrist Superstar

Je Rentre d'Etre Allé Voir Mon Psychologue, Quelqu'un Qui a Les Yeux Ouverts, Et Qui Est Gentil. Et Cela Me Fait Grand Bien... Parce Que J'Ai Encore Fait La Connerie de Vouloir Sortir Parmi vous Hier Soir... Et En Deux Heures de Temps, Je N'Aurai Ni Croisé Un Regard, Ni Adressé Un Mot a Aucun d'Entre vous. D'Accord, Je Suis Allé Dans un bar de Petits Bourgeois Et Petites Bourgeoises... J'En Suis Parti En Claquant la Porte... Et N'y Remettrai Pas les Pieds... Jamais. 

C'Est Difficile de Vivre Seul Dans Votre Semblant de société... Et Parfois, Je Me Demande Qui de vous Ou de Moi Est Schizophrène... Parce Que Pour Ma Part, J'Ose Regarder Autour de Moi, Ce Que Nombre d'Entre vous Ne fait Plus... Par Peur de L'Autre. Qui de vous Ou de Moi Est Vraiment Malade. Il M'Est Même Arrivé de Me Faire Agresser Parce Que J'Avais Regardé des types.Des types Qui Se Sont Sentis Agressés Parce Que Je Les Avais Regardé... Vous Rendez-Vous Compte de Cette Société Que Vous Créez? Et Dans Trente Ans... Vous Vous Fouterez Tous Sur La Gueule Dans Les Rues? Et Vos Gamins? Comment Vont-Ils Devenir Dans Vingt Ans? Qu'Est-Ce Que vous Leur Apprenez? Ne Regarde Pas Les gens... Ils Sont Mauvais... Ignore-Les... N'Attends Rien d'Eux... Misère... Je Ne Vois Plus Que de La Misère Dans Vos Rues, Messieurs Les Dirigeants de Ce Beau Pays Qu'Était La France. Elle Est Devenue Un Pays Violent. Insidieusement. Pernicieusement. 

La Faute aux médias. La Faute a Facebook. La Faute... a Vous, Messieurs-Dames Les Élus Du Peuple. Parce Qu'a Force De Ne Penser Qu'Aux Dividendes Et a Vos Fortunes Personnelles, Vous N'Avez Plus Pensé Qu'a Ce Qui Pouvait Vous Enrichir, En Sacrifiant Votre Pays. En Le Spoliant de Sa Richesse. La Richesse De Nos Parents. Ce Qu'Ils Nous Ont Transmis... Jusqu'a Il y a Trente Ans de Cela... Après... Vous Avez Vendu Notre Pays Aux Américains Et a Coca-Cola... Et Ça a Été Le Début de La Consommation a Outrance, les Amères Loques Et Leurs Valeurs Jetables... a Quand La Légalisation du Port d'armes En France?

Alors communiquez, Monsieur Le Président de La République. Confiez Notre République Aux Mains de Vos Commu-Niquants... Et Vous Verrez Le Résultat dans Vingt Ans... Continuez a Appauvrir Et Faire Crever de Faim Votre Peuple. Et Puis Tant Que J'y Suis, Avec Votre Soif de Guerres, Puisque Chaque Président Doit Avoir Sa Guerre... Continuez a Nous y Mener... La Troisieme Guerre Mondiale Vous Pends au Bout du Nez, Monsieur Le Président... Pour Le Moment, Vous Avez de La Chance... Elle Reste Chez Les Autres. Mais Le Jour Oü Elle Débarquera Chez Vous, Monsieur Le Président... Ne Venez Pas Vous Plaindre... Parce Qu'Avec Vos Confreres Et Alliés, Vous Faites Tous Le Jeu des terroristes.

Commentaires

Articles les plus consultés

Articles les plus consultés