C'Était Toi...

Un Jour, Je suis Parti Loin, Très Loin, de L'Autre Côté de L'Océan, Sur L'Autre Rive... aux États Unis d'Amérique... ah, L'Amérique... Enfant Déjà, J'En Rêvais, Regardant Mon Livre Sur Le Défunt World Trade Center, Et Rêvant des Tours Jumelles Et de New York... Et Sans Attente, Juste Pour Joséphine, ma Princesse que son.. Comment Dire... petit Ennemi Avait Renversé, Pour La Connaître Un Petit Peu Après Son Décès, Je Suis Donc Parti Sur Les Traces de Celle Que J'Aimais Et a Qui J'Écrivais Meme Loin d'Elle, Même Lorsqu'Elle Était Partie Loin de Moi, Dans La Foret de Pushaw Lake... Son Frère Qu'Elle Adorait, Alexander Mallone Et Amanda, Sa Femme, M'Ayant Listé Les Endroits Où Elle Aimait Aller Se Promener, Flâner, Aimer... Joe, Ma Petite Joséphine, Était Une Solitaire, Un Amour Original Et Aimant... Une Solitaire Au Coeur Immense...Ensemble, Nous Sirotions Un Verre Les Soirs de Chaque Coté du Vaste Océan... Elle a Brooklyn, moi au Vieux Vandoeuvre... Joe La Malice... Voyez Cette Malicieuse Jeune Femme... Que J'Aimais... Mais Qui Est Partie Loin de Moi...

Et Puis, Chemin Faisant, Arrivé a New York, Alors Que Je Me Baladais a Manhattan, J'Ai Rencontré Un Vieil Homme, du Nom de Papy Joe... Ça Ne S'Invente Pas... Qui, Alors que Je Griffonnais Dans Mon Moleskine, M'a Félicité Et Conseillé de Me Rendre a L'Arts Students League, Ce Que Je Fis Sitôt Le Lendemain... Je M'y Inscris Afin d'Assister Aux Cours Donnés Par Dan Thompson, Un Excellent Professeur Qui Plus Est, Très Sympathique Et Excellent Artiste, Très Pédagogue... Surement Le Meilleur Professeur Que J'Ai Eu Le Plaisir de Côtoyer... 

J'Ai Alors Poussé Une Porte... Ai Trouvé Un Vieil Homme... Je Ne M'Inscrivais Pas Pour Dessiner Un Homme... Mais Éspérais Une Femme, Une Muse, Une Princesse, Une Merveille, D'Une Grande Beauté...Un P'tit Bout de Femme M'Attendais De L'Autre Coté du Couloir... Un P'tit Bout de Femme... Dont Je Suis Tombé Éperdument... Amoureux... Sous Le Charme Et Comme Envouté... Je Me Suis Alors Assis a Ses Cotés, La Scrutant, La Dessinant, La Griffonnant... Et Lui Parlant... De La Pensée... Lui Chantant "I Want You", de Dylan... Mais Lonnie N'Écoutait Pas Mes Pensées... Comme Je L'Ai Longtemps Cru...Mais Mon Dieu M'a Par Une Belle Nuit Dit Que Non...

Cette Histoire M'Aura... Non Rien... Rien Du Tout... Je Suis Triste... Et Vide. Était-Ce Mon Anima?  Était-Ce Toi ? Toi Que J'Aimais Tant...

Commentaires

Articles les plus consultés

Articles les plus consultés