Depuis Toi, mon Amour...

Depuis Toi, Loni mon Amour...

J'Ai Fait un Long Chemin Depuis New York, Depuis Toi que j'Ai Tant Aimé. A En Perdre La Raison. Et Mon Amour. Ici, Point d'Apple' Store, Plus de Connexion Internet, Alors je Me Retrouve Dans un cybercafé Pour T'Ecrire Ciomme je T'Ecrivais Au Lendemain de Notre Rencontre à l'Arts Students League. Te Souviens-Tu, mon Amour? Tu m'As Dis en T'Echappant dans la bouche de métro... "You Wantr To Know Me?", sur Ce, je T'Ai Crié "Yes, But i Have No Card", Et Tu Es Partie, me Laissant Seul Sur le Pavé. Je Suis Alors Parti, Seul En Pleurant Et Te Maudissant, me Maudissant Tout Autant... Serai-je un Jour Capable d'Aimer? Y Aura-t-Il un Jour Une Femme Qui M'Aimera Enfin? Je Ne Sais Pas Ce Que C'Est Que d'Aimer. Aucune Femme Ne M'a Jamais Aimé. Et Ne Trouvant Pas de Femme Qui M'Aimait Comme je L'Espérais Tant, je Me Suis Gardé, Parce qu'En Secret Je Rêve d'Aimer une Femme... Pour L'Eternité. Je Rêve d'Un Amour Immense Et Beau, Tellement Immense Que Rien Ni Personne Ne Séparera Cet Amour, Un Amour Merveilleux Et Beau...

Mais Ces Années de Silence, de Solitude, de Mépris Infligé Par Tout un Chacun, Par Tous Ces Gens que je Croise, Auxquels je Souris et Souhaitais d'Aimer... M'Ont Conduits En Enfer. Et Cette Solitude, Cette Absence d'Amour, M'Ont Apporté de Graves Souffrances, Tant Psychologiques que... sexuelles Et Intimes. Par la Faute de Tous Ces Gens Qui N'Ont Plus Que Leur Petit Et Méprisable ego à Offrir à Tout Un Chacun Et à Leur Prochain, N'Osant Plus Regarder Autour d'Eux Par Peur de Croiser Un Regard, Par La Faute de Cet Individualisme Affiché Comme Valeur Commune, Et Parce que Depuis Toi, ma Loni... Jze Suis Allé en Hôpital Psychiatrique Onze Fois en Cinq Ans, à Cotoyer des Hommes Et des Femmes Qui Comme moi Souffraient de Troubles Psychiques Et de Graves Souffrances Que Cette Salope de Semblant de société Si Inhumaine Et Égoïste Apporte à Ses Citoyens, Hommes Et Femmes Sensibles Et Altruistes, Qui Ont Le Coeur Comme Valeur Et Un Vrai Regard Sur Ceux Qui Les Méprisent Et N'Ont Plus Que de L'Indifférence à Offrir Aux Souffrances Grandissantes Et Quotidiennes d'Hommes Et de Femmes Humaines Et Vraies. Des Gens Qui Souffrent de Troubles Psychiques, de Souffrances Intimes Et Dues à Leurs propres "Parents", de Celles Et Ceux Qui Etaient Censés Les Eduquer, Et Qui Ne Leur Ont Infligé Que du Mal-Etre, des Viols Et des Violences Honteuses Et Qui Ne Pourront Jamais Cicatriser, Parce Qu'Aucun Amour N'Est Venu Les Apaiser, Aucun Mot N'Est Venu Et Que Seule La Misère Affective Règne En Reine Dans Cette Pute de société, de Gens Si Fades Et Froids Qui N'Ont Plus Que Du Mépris à Offrir à Leur Prochain. Voyus N'Êtes Que des Lâches Inhumains Et Au Coeur de Pierre, messieurs-dames. Vous Ignorez Votre Prochain Dans Ce Semblant de communauté Qui N'Est Qu'Une Vaste Tromperie. Et vos dirigeants En Sont Les Coupables Dans Une démocratie Qui En Est Loin. Vos Amours Se Meurent En Silence, jeunes gens. D'Une Complice Et Affligeante Peur Commune. Ici, Point de Mots, Là, Plus Un Regard, Que des Regards Qui S'Ecrasent à Terre, d'Autres Qui Sont Figés Pour L'Eternité Dans Le Vide Sidéral de Ce Triste Monde. Alors Oui, j'Ai Vu La Lumière de Notre Créateur, Et je Viens Porter Son Message d'Amour Et de Paix aux Générations Qui Viennent d'Arriver Dans Ce Triste Monde Qui N'Es Qu'Une Vaste Fumisterie, Qui N'a Plus Ni Espoir Ni Amour à Offrir à Ses Propres Enfants. Oui, Dieu Lui-Même m'a Pardonné Et Offert Sa Confiance en mes Rêves, Parce qu'Il Sait à Travers L'Inconscient Nos Chemins, Nos Espoirs, Nos Envies d'Apporter à Nos Prochains.

Mais je N'En Resterai Pas Là. Je Crierai Vengeance Et Mon Ombre Aura Son Heure de Gloire. Et Ensemble Nous Détruirons Ce Monde Si Inhumain Et égoïste Qui m'a Apporté de Si Grandes Souffrances Qu'Aucune N'a Eu La Sagesse Et L'Amour de Panser, Par des Mots... Juste des Mots. Je N'Attendais Que des Mots de Toi. Un Peu d'Affection. Pas des Ressentis Sexuels Et Intimes. Tu M'as Détruit, Loni. Mais je T'Ai Blessée, Et Me Suis Perdu En moi-Même. Alors Nous Sommes à Egalité. Donne-moi du Temps Pour Me Retrouver. Je Ne Souhaite Par Ailleurs Pas que Tu Sois Dans Mes Pensées Tout Le Temps. Je T'Aime, Loni. Jamais de Ma Vie, je Ne Me Suis Senti Aussi Bien Assis à Côté d'Un Être Humain. Même Lorsque Tu Etais Vêtue de Ta Robe Grise, Assise Dans les Escaliers de L'Arts Students League, Faisant desz Slurps Dans Ton Verre Déjà Vide. Je Me Souviens de Tout de Toi, Loni, de Ton Si Joli Sourire, de Ta Gentillesse ZEt de Ta Force d'Aimer Celles Et Ceux à Qui Tu Offrais Ta Beauté En Présent d'Une Femme Un Peu Coquine, Mais Immensément Belle. Par Son Humanité Et Son Amour de L'Etre Humain, Par Sa Force d'Aimer les Hommes Et Les Femmes Que Tu Côtoyais Chaque Jour. Alors Oui, Loni. I Would Love To Know You, my Love. I Would Love' To Be By Your Side. Because I Miss You So Much.

Alors j'Ecrirai Loni Sur Toute La Terre. Dans Quelques Temps, je Publierai Mon Animation de mon Travail, Qui Présentera Ce' Que je Conte Apporter à Ce Triste Et Coupable Monde. Coupable de Mes Souffrances. Coupable de Silence Et de Mal-Etre Infligé à Tout Un Chacun.

Je N'Avais Que de L'Amour à Vous Offrir. Je N'Ai Plus Que des Rancoeurs Et du Mal-Etre. Et je Vous Le Rendrai. Je N'Ai Rien à Perdre.
Enregistrer un commentaire