La Cité des Anges...


Je Dois Retrouver mes Rêves, Les Créer, Les Récapituler, sans Capituler. Me Réveiller. Me Remettre au Travail. Sortir de cette Léthargie qui me Détruit mon Imagination, mes Rêves,... Imagine la Grande Cité des Anges...

La Cité des Anges Est une Vaste Cité du XIXème Siècle, Vue de Dessus; sur la Gauche, se Trouve le Cinéma des Enfants, avec de Grandes Portes, un Balcon Enneigé, des Sculptures, une Statue d'Ange, sur son Pégase, Merveilleux Cheval Ailé, de Vieux Immeubles Façon New York, avec des Balcons Enneigés, des Echelles, des Passerelles Entre les Maisons. De Hauts Arbres, aux Branches Enneigées, avec des Guirlandes comme Lorsque j'Etais Enfant, avec au Loin, un Grand Sapin, Illuminé de Mille Lumières; Dans le Ciel, les Nuages Défilent vers l'Horizon, et Il Neige à Gros Flocons. Le Soleil au Loin, se Couche, et la Nuit s'Installe. Puis le Ciel se Dégage, , les Etoiles Scintillent Alors, par Milliers, l'On Aperçoit la Lune Rousse dans les Nuages, les Lampadaires s'Allument, et les Guirlandes s'Eclairent. Au Loin, Proche de l'Océan, se Trouve le Phare qui s'Illumine, de Même que les Galions Amarrés au Port. Les Fenêtres, Ici et Là, s'Allument, s'éteignent, les Sapins à l'Intérieur Clignotent. L'On Aperçoit les Gens qui Festoyent, s'Embrassent, s'Enlacent, en Ombres Chinoises.

Dans cette Cité des Anges, Il y a le Grand Opéra de l'Etoile, dont la Coupole Est Illuminée, et dans le Ciel, les Oiseaux Volent Ensemble. Et puis non Loin, se Trouve la Cathédrale Saint Sauveur , une Immense Cathédrale Encore Plus Belle que Celle de Gaudi, Encore Plus Grande que Celle de Notre-Dame de Paris, dans un Style Art Nouveau, Haute en Couleurs, avec un Très Grand et Beau Vitrail, de Jésus. Une Cathédrale dans Laquelle On Entrera Pour Admirer la Crèche de Noël.

Il y Aura Par Ailleurs le Grand Musée, Eclairé de Nuit, avec à l'Entrée des Hommes et des Femmes, avec des Colonnes et des Étendards, qui Présentent l'Artiste Exposé. A l'Intérieur, des Toiles, du Vieil Homme, de Mon Père, de Lino Ventura, de Bourvil, De Funès, de Tien An Man, le Commandant Massoud, et Son Ami, Christophe de Ponfilly, et de Grandes Dames, Madame Piaf sur Scène, Romy, Marilyn, Liv Tyler, ainsi que Nelson Mandela, Badinter... Et Tant d'Autres Grandes Figures, et Combattants de la Paix... Puis Vient la Salle des Muses, la Salle des Belles Dames, avec des Dentelles, les Déesses, les Divinités, Elles Dont le Charme et la Beauté n'ont d'égal que la Grandeur. 

Là-Bas, au Loin, se Trouvera le Château de la Princesse, avec à Son Pied, la Cité des Anges, Recouverte de Neige. Dans le Ciel, les Flocons Dansent, le Château de la Fée Est en Contre-Plongée. Illuminé, avec des Arbres aux Branches Devenues Blanches. En Haut, Tout en Haut, se Trouvent les Amoureux, au Balcon,... Il y Aura Trois Tours, dont Deux de Moyenne Taille. Il Ressemblera au Château du Haut-Koenigsbourg, dans un Style Art Nouveau.

Nan, Vous ne Voulez Toujours Pas me Parler? Tant Pis, moi, je Continue...

Alors, Il y Aura Aussi le Grand Port où, Amarrés Près du Grand Phare, dans le Lac qui se Jette dans l'Océan, une Dizaine de Navires Sont Bardés de Guirlandes Qui Les Éclairent, dont le "God's Alive", un Galion Haut de Trois Étages, avec sur ses Flancs, des Hublots, à la Proue la Belle Anima, Glaive en Main, et à la Poupe, de Belles Enluminures, les Statues de Zeux et Neptune, qui Encadrent la Chambre Nuptiale, le Grand Lit à Baldaquins, et une Peinture de La Muse Anima, Ma Merveille...
1 commentaire