Chanson de l'Amour...



Oh je voudrais tant que tu te souviennes
Cette chanson était la tienne
C'était ta préférée
Je crois
Qu'elle est de Prévert et Kosma


Et chaque fois les feuilles mortes
Te rappellent à mon souvenir
Jour après jour
Les amours mortes
N'en finissent pas de mourir


Avec d'autres bien sûr je m'abandonne
Mais leur chanson est monotone
Et peu à peu je m' indiffère
A cela il n'est rien
A faire


Car chaque fois les feuilles mortes
Te rappellent à mon souvenir
Jour après jour
Les amours mortes
N'en finissent pas de mourir


Peut-on jamais savoir par où commence
Et quand finit l'indifférence
Passe l'automne vienne
L'hiver
Et que la chanson de Prévert


Cette chanson
Les Feuilles Mortes
S'efface de mon souvenir
Et ce jour là
Mes amours mortes
En auront fini de mourir


Petite Chanson avec une Pensée pour ma si jolie Petite Loni, ma Petite muse que j'ai un jour eu le Bonheur de Croiser, ces instant furent les Meilleurs de Toute ma Vie... c'est une Femme qui paraît Petite mais Elle est très courageuse, très Forte, de se mettre à nu devant le regard de ses Artistes, et j'Espère encore quelque part, un Jour, la Revoir, et Lui offrir sa Petite Robe que je Lui ai un Jour acheté. C'était un jour où je me baladais à Paris, il y avait quelque chose de Mystérieux que je n'ai, toujours pas compris, et puis je me suis arrêté devant la vitrine de Stella Cadente, je suis tombé sous le charme d'une petite robe de Soie, et ce n'est qu'au moment de payer que je me suis aperçu du prix... Peu importe, quand on Aime, on ne compte pas, et j'Aime cette Femme de Tout mon Coeur... Qui sait si cette Merveille passe par ici... Le Mystère demeure...

Commentaires

Articles les plus consultés

Articles les plus consultés